Sélectionner une page

La démarche que nous partageons est toujours la même : devenir plus écoresponsable au quotidien sans se compliquer la vie ! Les fruits et légumes bios, c’est super. Vérifier leur provenance (France pour ses labels plus strictes en agroalimentaire) et leur conditionnement (recyclable sans plastique à tout va), c’est extra. Oui, mais devoir les jeter car ils ont été mal conservés, c’est le comble!

  7 mn

 

Comment faire pour éviter le gâchis ?

La 1ère recette serait d’acheter en moins grande quantité, des produits frais de qualité. Il faut dire qu’entre amap / magasins bios et supermarchés, la différence de gout est réelle. L’idéal serait de faire ses achats de fruits et légumes en petite quantite 2 à 3 fois par semaine. Oui, mais en pratique, nous n’avons souvent pas le temps. 1 fois, ce n’est déjà pas si évident.

La 2ème recette est de veiller à une bonne conserver les bons végétaux au bon endroit ! Pour être claire, procédons par étapes.

Comment bien conserver les fruits?

Pour le savoir, un terme s’impose et pas seulement pour épater les amis lors d’un repas : les climactériques.

Globalement les fruits mûrissent de 2 façons : exclusivement sur l’arbre ou grâce au dégagement d’éthylène produit par le fruit lui-même. En cela, ils sont climactériques : même cueilli, ils peuvent continuer de mûrir.

Climactérique ou not climactérique ?

Le plus simple est de se souvenir de ceux qui ne sont pas climactériques : les fruits rouges, les agrumes, les raisins, les ananas, les pastèques, les potirons, les aubergines etc..  Logique, une cerise ne peut mûrir après avoir été cueillie !

En revanche, les fruits jaunes (pêches, nectarines), les fruits exotiques (ananas, mangue, avocat, passion) et aussi les bananes, tomates, melons, poires et pommes, tous peuvent mûrir après avoir été cueillis…

Où conserver ses fruits ?

Les non climactériques seront très bien au frigo, dans un espace dédié du « bac à légumes ». Comme ils ne peuvent plus mûrir, il faut pouvoir ralentir « leur cycle de vie ».

Les climactériques eux doivent être murs avant d’aller éventuellement au frigo (5 jours max). Le passage dans une corbeille est impératif, si possible sans les serrer (le passage de l’air aide avant tout à mûrir). 

Les tomates au frigo ?

Au même titre que les pêches, pommes, bananes… les tomates perdent leur saveur au frigo. Il vaut lieux les laisser respirer et continuer leur cycle de maturation dans une corbeille, sans soleil directe pour que les fruits murissent uniformément et avec un torchon dessus…

Des astuces pour conserver les fruits plus longtemps?

Un bouchon en liège coupé en 2 tient les moucherons à distance de la corbeille de fruits.

Bananes : les garder attachées entre elles, et les détacher uniquement avant de les manger.

Raisins : au frigo, dans une boite hermétique, cela limite le pourrissement. Ne les laver qu’avant de les manger.

Citrons : les mettre dans un bocal rempli d’eau pour les conserver frais et juteux plus longtemps

Astuce pour faire mûrir les fruits plus facilement ?

Utiliser les fruits champions de l’éthylène. Une banane ou une pomme peut faire murir un avocat, des kiwis, un melon, s’ils sont mis ensemble dans un sac en papier ou tissu au frigo.

Comment faire si les fruits sont trop murs ?

Les bananes peuvent être conservées dans une boite hermétique au frigo. Si la peau noircie, le fruit reste tout de même consommable.

Ou sinon faire des compotes qui peuvent se conserver quelques jours dans des bocaux au frigo.

Comment bien conserver ses légumes?

Tout d’abord même principe que pour les fruits, il faut les laver juste avant de les consommer, donc pas systématiquement avant de les placer au frigo. En les lavant, le cycle de maturation est accéléré.

Ils ne doivent pas être mélangés au cas où il y aurait parmi eux des végétaux climactériques qui favorisent le pourrissement des congénères.

Après, c’est une question de typologie de légumes : feuilles ou racines ?

Les légumes feuilles ont besoin d’un taux d’humidité préservé donc du frigo. L’idéal est de les placer dans un sac à papier, un torchon humide ou un sac en tissu. C’est aussi le cas pour les champignons et les asperges qui ont besoin de ce système pour absorber l’humidité excédentaire tout en préservant leur fraicheur.

Les légumes racines en d’autres termes ceux qui poussent sous la terre (pommes de terre, carottes ail, oignon), préfèrent le froid et le sec. La chaleur les fait germer. La lumière les verdit c’est-à-dire qu’elle favorise le développement de solanine, substance toxique amère qui s’en dégage et qui ne part pas à la cuisson. Il ne faut pas en manger.

Les cucurbitacées comme le potiron, se conservent aussi de façon optimale dans un endroit sec, sombre et frais.

Les légumes germés (pommes de terre, carottes, oignons) sont ils mangeables ?

Oui dans la mesure où  le germe est retiré avec un couteau et que ces légumes sont consommés dans la foulée.

Comment conserver les pommes de terre ?

Les stocker dans un endroit frais et sec comme tout autre légume racine et  glisser une pomme parmi les pommes de terre ! Quand elles mûrissent, les pommes produisent un gaz (l’éthylène, toujours lui) qui va permettre aux pommes de terre de se conserver quelques jours de plus. Trop pratique !

Des astuces pour conserver les légumes ?

Toujours les légumes séparés des fruits.

Les légumes peuvent se congeler  juste après achat, quand ils sont ultra-frais. Certains doivent être blanchis avant la congélation ; c’est le cas des aubergines, courgettes et des carottes.

Les feuillages des carottes, de radis, de betteraves et autres légumes-racines  puisent dans l’hydratation des légumes. Pour préserver leur qualités nutritives et leur goût, leur feuillage devra être coupé avant de les placer dans le bac à légumes.

Comment bien conserver la salade ?

J’ai longtemps cherché et la meilleure solution est de la baigner dans de l’eau froide vinaigrée pour enlever les indésirables, l’essorer et la conserver dans un tissu dans le bac à légumes.

Quels sont les associations de fruits et légumes à éviter ?

Pommes et terre et oignons au même endroit, ces derniers feront pourrir les pommes de terre.

Les carottes donneront un goût amer aux pommes et aux poires.

Les champions des légumes climacteriques sont l’oignon et le poivron.

Quelles sont les autres méthodes de conservation des fruits et légumes ?

La congélation pour 10 mois maxi.

Particularités des aubergines, courgettes, carottes et pommes de terre. Elles auront besoin d’être blanchies avant, c’est-à-dire d’être plongées dans de l’eau bouillante quelques minutes puis être mises dans de l’eau froide. Après un bon séchage, elles seront prêtes pour la congélation dans un contenant approprié. Il ne sera pas obligatoire de les faire décongeler avant cuisson, pratique !

La mise en conserves, tout un matériel…

La déshydratation, acquisition incontournable d’un deshydratateur !

Des infos sur le sujet sont dans la rubrique en savoir plus… Vous pourrez aussi retrouver dans les liens ci-dessous des affiches à imprimer pour mettre par exemple sur le frigo. Manger uniquement cru comporterait aussi ses bienfaits sur la sante. A lire…

En savoir plus

  • manger cru, une expérience racontée avec des avantages en vitalité et perte de poids mais aussi des limites sociales et gastronomiques.

https://www.youtube.com/watch?v=55ZAv-3f9iA

  • infos de conservation avec une approche ultramoderne

https://www.youtube.com/channel/UCTHlu1dUZz-iGx1mPVgv0kQ

  • Comment un fruit pourri ? Tout est expliqué

https://www.youtube.com/channel/UCTHlu1dUZz-iGx1mPVgv0kQ

gamme de sacs tissu pour fruits et légumes

voir dans la boutique Révélée

Ok je partage!
  •  
  •  
  •  
  •  
lectus Donec amet, libero elit. neque. id dolor Praesent Sed mattis