Pause réflexion

Une thématique « citations » sans évoquer Simone Veil est juste impossible! Encore moins pour représenter les femmes dans la société. Simone Veil a su marqué son temps à plus d’un titre : rescapée de la Shoa, avocate sortie des sentiers battus, femme politique « hors paires » et académicienne… Son visage, à mon sens, montrait à la fois la douceur et la force, en toute élégance. Elle est l’une des 2 femmes enterrées au Panthéon, avec Marie Curie  (en compagnie de leur mari, d’ailleurs).  Vous l’aurez compris, je suis admirative de son parcours de vie de A à Z…

« Si l’existence ne m’a guère épargnée, j’ai, en revanche, croisé bien des gens qui m’ont protégée. Tout cela pour dire que ma position actuelle ne saurait être interprétée comme une revanche personnelle. Elle tient en une seule phrase : les chances, pour les femmes, procèdent trop du hasard, et pas assez de la loi ou plus généralement de la règle du jeu. Réciproquement, je suis convaincue que la société ne peut que bénéficier de l’apport spécifique, pour elle, de la réduction des inégalités dont souffrent les femmes. »

Simone Veil

Dans les entreprises, « à poste et expérience équivalents, les femmes touchent 12,8% de moins que les hommes » (source stats Insee 2017). Lors d’un stage d’information, j’ai appris que les femmes représentent seulement 10% des créateurs d’entreprise suivies par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Yvelines. Certes les entrepreneures initient surtout des micro entreprises, cette proportion est tout de même minime. Nous avons intérêt à nous « serrer les coudes »!

 

Ainsi, je vous propose de :

Oh les cœurs!

Pour en savoir plus sur Mme Veil…

 

Il y a d’abord son livre phare, « Une vie« . Elle y explique ce qu’elle a vécu durant la guerre de 39-45 et sa vie d’avocate. L’attitude des politiciens en place est aussi relatée, que cela soit dans les gouvernements, à l’assemblée nationale comme européenne.

Tout son parcours est aussi synthétisé dans la vidéo « Simone Veil, une histoire française« , en 3 min 34.

Pour la petite histoire, son épée d’académicienne a résumée toute sa vie.

 

  • La devise de la France : « Liberté, Égalité, Fraternité » et celle de l’Europe : « Unie dans la diversité », sont gravées sur la lame.
  • La poignée est sculptée par Ivan Theimer, auteur du monument aux Droits de l’homme du Champ-de-Mars à Paris.
  • Une carapace de tortue, symbole de longévité se trouve sur le pommeau.
  • Deux mains enlacées, sur la fusée de l’épée, évoquent la réconciliation entre les peuples.
  • La main du bas est marquée par les flammes des fours crématoires. Celle du haut est gravée de branches d’olivier, arbre de vie et de paix.
  • Un visage souriant de femme, sur l’attache du fourreau, rappelle son engagement en faveur de la cause des femmes.
  • Sur l’autre côté de la garde, est gravé le nom du camp d’extermination de Birkenau, où elle fut déportée avec sa famille en 1944, à l’âge de 17 ans.
Ok je partage!
  •  
  •  
  • 1
  •  
ipsum felis id consectetur Praesent amet, dolor. commodo nunc