Communication positive et paroles intergénérationnelles seront initiées par une citation de Jacques Lacan pour compléter le trio des références en psychanalyse, Sigmund Freud et Carl Gustav Jung.

Ne manque pas la vidéo d’une conférence de Jacques Lacan particulièrement épique (dans la rubrique « aller plus loin »)!

  4 mn 15

 

 

Qui est Jacques Lacan?

Un psychiatre français (1901-1981) a été un fervent défenseur de Sigmund Freud. Avec Carl Gustav Jung, il forme le trio des piliers de la psychologie moderne. Il a fortement influencé Françoise Dolto. Pour autant, il est peut être le moins connu du grand public en France. Sa démarche est ancrée dans l’actuel, contrairement à Freud, et se veut axer entre autres sur le langage.

« Ce que je cherche dans la parole, c’est la réponse de l’autre. »

Jacques Lacan

Eh oui l’interaction, la communication reste l’élément essentielle de nos journées au-delà de nos écrans successifs… Parfois, à force d’être pris dans les rouages plus ou moins bien huilé du quotidien, on omet de se parler, de communiquer, de voir la réaction de l’autre face à nos paroles.

C’est essentiel à tous les âges, et on l’oublie souvent… Une petit rappel serait le bienvenu, pour nous tous…

Paroles d’enfant

Une étude américaine (1) a démontré en comparant enfants adoptés venant d’orphelinats réputés comme strictes et enfants naturels que « l’absence précoce de soins et d’affection altère le développement normal de la régulation de la vasopressine et de l’ocytocine ». La parole, entre autre, est constituante pour les tout petits car ces 2 hormones jouent un rôle dans les comportements sociaux, le stress et l’établissement de liens de confiance avec autrui. Cela reste vrai durant toute l’évolution de l’enfant.

Bulle d’ados

Imaginons, l’ado qui reste dans sa bulle musicale à qui l’on repète, repète, re repète les mêmes demandes : as-tu fait ton lit ? As-tu fait tes devoirs ? Range ta chambre ? Encore sur ton téléphone? Quelle frustration, quand il n’y a pas de réponse… Les points d’interrogation deviennent rapidement des points d’exclamation ! Sauf que sans le savoir nous aussi sommes dans une bulle, celle de l’organisation à maintenir » entre métro boulot dodo ! Pour eux, nos répétitions sont aussi frustrantes car ces sempiternelles demandes n’appellent pas de conversation ni d’échanges. En attendant selon les dernières études sur la consommation des écrans par le ados, ils passent 7h/jour en moyenne sur leurs écrans.

Parents en saturation

Chez les adultes, le manque de communication peut amener au repli sur soi, l’envie de ne plus communiquer. C’est un des symptômes du burn out parental (3), associant ambivalence de sentiments et « sensation d’overdose de tout ». Eh oui cette pathologie est encore peu connue car terriblement tabou…

C’est là que la citation de Lacan peut nous aider. Parler à l’autre pour s’intéresser plus à sa réponse, suppose de d’efforcer de rester ouvert sur les sentiments, les opinions de l’autre… enfant, ado, parent…

Communication positive

Voici des pistes pour reprendre le pouvoir de la communication. Elles ont été glané de conférence en conférence…

  • Organiser une réunion hebdomadaire parents/enfants, un conseil de famille (en fin de semaine, avant le WE par expl). L’objectif est de parler de ce qui se passe dans/pour la famille. Il faut au passage « renarcisser » l’enfant/l’ado, en insistant sur ce qu’il a réussi à faire, le revaloriser.
  • Ralentir le rythme, revenir à plus de simplicité (sans écran pour montrer l’exemple). Oui c’est un challenge en soi, surtout à cette période de l’année. L’objectif est à nouveau de se rendre plus régulièrement disponible… à 100% même si ce n’est que pour une 1/2h par jour. Cette régularité instaure des conversations, des vraies, de bien meilleure qualité pour cultiver de la complicité.
  • Favoriser la bienveillance, terreau de communication constructive. Par exemple, avec des situations pouvant impliquer une punition, appliquer plutôt la règle des 4R telle qu’expliqué par Jean François Laurent (4) : Responsabilisation, Réconciliation avec l’autre, Réconciliation avec soi et Restauration de son image. Il s’agit de remplacer la punition par un possibilité de réparation, de revalorisation. Par expl en acceptant de faire une promenade avec le parent, en réalisant une tache ménagère exceptionnelle…
  • Reprendre les sujets de conflit à froid lors d’un moment de « parler à côté  » : en voiture, en cuisinant, en bricolant… Dr Revol aborde encore beaucoup d’astuces de gestion de l’ado dans l’article sur les codes entre générations de ce blog.

Et toi, quelles sont tes recettes pour maintenir une communication constructive ? Indiques les en commentaires, cela peut rendre service…

Et si, ce soir, lors d’un dîner sans écran, les membres de ta famille s’interrogeaient sur le meilleur moment de la journée, histoire de finir sur une note positive!

 

Pour aller plus loin

  

  • (4) le blog de JF Laurent avec une fantastique lettre d’une mère à sa mère

http://jean-francois.laurent.over-blog.com

Jacques Lacan a écrit 34 livres dissertant sur Freud et proposant ses propres « théories ». A vous de choisir…

https://www.fnac.com/Carl-Gustav-Jung/ia278189

Liliane Holstein, spécialiste du burn out parental propose des remèdes sur la base d’une analyse lucide et encourageante

http://www.editions-tredaniel.com/le-burn-out-parental-p-6166.html

 

 

Autres citations

Ok je partage!
  •  
  •  
  •  
  •  
quis, fringilla Sed neque. massa non