Stop au gachis ! Voilà une évidence surtout en prévision de la fin d’année. Cela passe aussi par les emballages cadeaux jetés aussitôt la fête finie.

Chaque année, en France, 20 000 tonnes de papier cadeau sont consommés pour se retrouver dans la poubelle. Bien loin de la notion écoresponsable, réutilisable et 0 déchet !

Il existe une alternative peu connue et pourtant bien plus vertueuse, l’emballage en tissu : lavable, durable, adaptable. Cette trouvaille vient d’une tradition japonaise : le furoshiki !

pile de livres emballée façon furoshiki

3 mn et tu seras “emballée”

Qu’est-ce que le furoshiki ?

Le furoshiki est l’emballage en tissu traditionnel au Japon depuis le VIIIe siècle. A l’origine, il s’agissait du “baluchon pour le bain” utilisé pour transporter tous les produits nécessaires à la toilette. Puis au fil du temps, c’est devenu une technique d’emballage réutilisable.

De nos jours, lorsque l’on offre un cadeau au Japon, le destinataire ouvre le furoshiki, découvre son cadeau et… restitue l’emballage tissu à son propriétaire.

Remarque le système est ingénieux : un carré de tissu ; doublé ou non, que l’on plie et noue selon la forme du cadeau. Logique succès en Occident !

Quel est le sens de cette tradition ?

Comme le langage des fleurs, les furoshikis ont leur langage, leur message.

Pour exprimer la joie comme une naissance, la teinte sera bleu clair ou vert clair. La photo ci contre a servi à emballer une ballon de foot en 2 temps 3 mouvements !

Les motifs animaliers sont des messagers encore plus subtiles : le lapin est un porte bonheur, la grue victoire et bonne nouvelle (naissance), les coquillages symbolisent la fidélité (mariage).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les motifs végétaux sont très réputés : fleurs de cerisier pour le printemps, feuilles d’érable pour l’automne, pivoines pour la noblesse, chrysanthèmes pour la longévité et la vertu. Autre pays, autre interprétation !

Comment utilise-t-on un furoshiki ?

Bien sur, les tutos sur le net sont faciles à trouver. Le principe reste le même : plier le tissu en diagonale contre l’objet et de nouer les angles restants.

La plupart du temps, le furoshiki fait office de panier, en quelque sorte, pour transporter le cadeau (les angles noués au final servent de poignée. Plus besoin de 36 emballages, de 4 rouleaux, 1 scotch et autres bolducs… 3/4 furoshikis suffisent largement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que peut on emballer avec un furoshiki ?

Globalement tout ! J’ai tenté l’emballage d’un ballon : facile. 2 belles bouteilles : rapide et efficace. Un vase sans carton ? Emballage en 1 mn pour un résultat élégant. C’est bluffant, tu verras !

infographie furoshiki

0Comment savoir quelle taille de furoshiki utiliser ?

Il faut que l’objet représente à peu près le tiers de la diagonale du furoshiki.

Les petits 45 x 45 sont destinés aux petits cadeaux de la taille d’une boite à bento.

Les moyens 60 x 60 sont pour la plupart des cadeaux.

Les grands de 105 x 105 servent aux objets volumineux.

Y a plus qu’à !

Voir les furoshikis made in Révélée

En savoir plus

” L’art d’emballer avec du tissu ” d’Aurélie Le Marec – Ed Un dimanche après-midi

“Atelier furoshiki” d’Adeline Klam – Ed Marabout